AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 [Au Bar] Vivre d'alcool et d'eau de vie {Nico Ivaldi}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kariya E. Allontanarsi
avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 30/01/2016
avatar

MessageSujet: [Au Bar] Vivre d'alcool et d'eau de vie {Nico Ivaldi}   Dim 7 Fév - 18:41

Il s’était dépêchait de quitter l’université, oubliant la blouse qu’il portait et courant dans les rues vers un petit bar. La nuit tomberais dans quelques heures et il avait pris du retard sur l’ouverture à cause d’un professeur assez particulier. Mais son patron avait l’habitude et puis, la clientèle fidèle ne venait que bien plus tard. Le bar devenait plutôt bondé vers les minuit passé toutefois, il n’y avait aucun grabuge à signaler pour le moment.
Saluant de bonne humeur et avec un grand sourire aux lèvres digne des plus grandes pubs pour dentifrice, il manquant de tomber la tête la première en trébuchant sur un pavé récalcitrant. Mais heureusement qu’un poteau était là pour le retenir dans sa chute. C’est donc après un magnifique câlin à un réverbère de compagnie agréable et quelques excuses animé plus tard qu’il continua sa route vers son  lieu de travail. Ouvrant la porte à la volée, il s’était débarrassé de sa blouse pour vêtir le long tablier noir qui couvrait une bonne partie de son pantalon de même couleur.

Comme prévu, le début de soirée était calme et son employeur en profitait pour lui donner quelques recettes de cocktails et autres astuces bien pratique. Cela faisait à présent deux mois qu’il avait commençait à travailler, et c’est le seul boulot avec un patron compréhensible. Oui, il avait beaucoup jonglé entre divers petits emplois pour payer ses études et celui là était le mieux. Un autre aussi… mais celui-là n’était pas vraiment un boulot comme les autres.
Profitant d’un autre moment de calme, il était appuyé contre le comptoir, quelques mèches glissant sur son visage ayant fuit l’élastique qui retenait ses cheveux dans une petite queue de cheval. Elle était là se soir… encore une fois, enfin, ce n‘était pas comme s‘il ne l‘avait pas vu arriver. Encore un soir où elle se mettait mal à prenant bien plus d’alcool que ce que son corps pouvait supporter. Il secoua la tête tout en soupirant, que prenait-il aux gens de faire cela ? Ça dépassait son entendement. Et il en voyait des choses étranges en étant étudiant en médecine.

C’était sa pose et il était de nature curieuse. Une jeune femme libertine et joyeuse… par l’alcool seulement, il espérait dans un sens. Laissant son long tablier noir sur le crochet prévu à cet effet il remonta les manche de sa chemise blanche, se servant un verre en passant. Ils étaient dans un bar et il était en pose, ce n’était pas un verre qui allait faire du mal.
Il s’assit sur le tabouret, un autre le séparait de la jeune femme. Portant son verre de whisky a ses lèvres, il ne pouvait s’empêcher de jeter un regard à sa direction. De la curiosité mal placé ? Hum… Cela pouvait être amusant dans certains des cas. Mais pour le moment, il profité seulement d’un instant de calme et puis, ce n’était pas lui qui s’occupait des consommation de cette cliente habituellement mais son patron, Kariya l’observais seulement quand elle prenait place au comptoir. Elle ne passait pas vraiment inaperçue dans un sens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico Ivaldi
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 06/02/2016
Age : 21
Localisation : Le bar
avatar
The alcohol is the freedom
MessageSujet: Re: [Au Bar] Vivre d'alcool et d'eau de vie {Nico Ivaldi}   Lun 8 Fév - 12:02

Vivre d'alcool et d'eau de vie

Le monde tourne et puis ça flanche. Elle marche d'un pas mal assuré dans les rues de Palerme. Elle vogue d'un pied sur l'autre avec un équilibre incertain. Encore un pas et elle sera à l'envers. L'attraction terrestre la rattrape subitement et la pousse dans les bras d'un mur.

"Salut toi!" lui dit-elle d'un ton séducteur, avec un battement de cil coquin.

Son regard embrumé glisse vers le haut comme attiré par la lueur du néon qui luit au dessus de sa tête. Les lettres se dédoublent et la fuit mais elle arrive à reconnaître la forme multipliée, l'ayant vu d'innombrables fois auparavant dans le même état.

"Ouiiii!" crie-t-elle avec une joie enfantine projetant ses poings vers le ciel.

Le mouvement est trop brusque et elle tombe vers l'arrière. Elle tombe sur ses fesses avec un petit 'ouf'. Sa chute la fait rire de plus belle et il lui faut un certain temps pour regagner assez de stabilité pour tenter de se relever. Il lui faut finalement l'aide d'un passant pour se remettre à la verticale et tituber dans le bar.

Elle s'effondre plus qu'elle ne s’assoit sur le premier tabouret surélevé qui lui tend les bras. Le bar n'est jamais une surface stable, c'est comme être accoudée à un océan: on est balloté par les vagues. Un verre est posé devant elle sans qu'elle ait à demander. Elle lance un sourire dans la direction approximative du serveur et entreprend de se perdre dans les méandres de l'alcool.

La compagnie défile à ses côtés, il y a toujours quelqu'un pour écouter son babillage mais le visage semble changer à chaque fois qu'elle cligne des yeux. Parfois, il lui semble familier, parfois pas. Ça a très peu d'importance pour la buveuse. Un clignement et c'est un jeune homme blond assis à son côté.

Elle tourne vers lui ses yeux vitreux et lui sourit, son corps tanguant au rythme des vagues alors qu'elle le regarde.

"Hmmm...." fait-elle, profitant d'un moment de calme sur l'océan pour se raccrocher au bar comme à une bouée de sauvetage. "Je te connais pas toi..."

Son moment de réflexion est vite brisé et elle se penche hasardeusement vers l'homme, jetant un bras autour de ses épaules pour se tirer vers lui.

"Il faut profiter de la vie!" s'exclame-t-elle sans autre transition, levant son verre à la santé de quiconque passe par là et éclate de rire.
Code by Frosty Blue de Never Utopia




Dernière édition par Nico Ivaldi le Sam 13 Fév - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kariya E. Allontanarsi
avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 30/01/2016
avatar

MessageSujet: Re: [Au Bar] Vivre d'alcool et d'eau de vie {Nico Ivaldi}   Mer 10 Fév - 16:50

Plongé dans ses pensées et le nez dans son verre, il sursauta en entendant une voix féminine s’adresser à lui. Enfin à lui… tout était relatif car il n’en était pas vraiment sûr. Après tout, dans son état, la jeune femme pouvait très bien parler au tabouret libre entre eux sans faire d’énorme différence avec une personne normale non ? Pourquoi les humains buvaient-ils autant… Il ne comprenait pas.
Il observa le fond de son verre pleins sans répondre. Au fond, peut-être devrait-il tenter cette technique lui aussi ? Peut-être dormirait-il mieux après… Quoique, il n’y avait aucun risque avec toute les leçons qui lui restait à apprendre une fois qu’il aurait fini son service et serait rentré chez lui.

Comme pour prouver qu’elle s’adressait bien à lui, la jeune femme l’avait attrapé par les épaules, lui faisant lâcher assez brutalement son verre sur le comptoir. Mais plus de peur que de mal, ce dernier était tombé droit sans rien renverser ni casser. Il soupira de soulagement alors que ces bras avait entouré la taille de l’inconnue par réflexe pour l’empêcher de tomber.
Un léger sourire poli étira ses lèvres alors qu’il haussait l’un de ses sourcils blond, comme une demande d’explication qui viendrait probablement pas.

- Vous allez bien ?

Il l’avait murmuré, incertain. Plus que probablement trop bas pour qu’elle puisse l’entendre mais après tout, c’était plutôt une question de rhétorique, il voyait très bien l’état de la jeune femme… et l’avait vu plusieurs fois depuis qu’il travaillait ici. Du moment qu’elle n’offrait pas son dernier repas sur ses vêtements, tout devrait aller…

Il s’autorisa un petit rire, et le sourire s’agrandit sur ses lèvres. Secouant la tête, il pris son verre d’une main, l’autre bras toujours autour de la taille de la demoiselle pour éviter qu’elle ne tombe. Même s’il était fort possible qu’il finisse par tomber avec elle si jamais cela devait arriver…

- Oui ! Profitons de la vie !

Son patron rit de l’autre côté du bar, tout à l’autre bout. C’était un boulot tranquille, il commençait à bien aimer cet endroit et cette vie là… en quelque sorte.

- Je m’appelle Kary. Aurais-je l’honneur de connaître votre prénom chère demoiselle ?

Il la redressa sur son tabouret, récupérant son bras, légèrement amusé. Il était en pose mais toujours en service, un peu de tenue était donc de rigueur et puis, il ne comptait boire jusqu’à se retrouver saoul non plus.  Ça lui été arrivé une fois et il s’était promis de ne plus jamais recommencer. Le nettoyage des lendemain de fête accompagné de la gueule de bois était tout simplement insupportable.
Vraiment, pourquoi les gens buvaient-ils autant ?


Dernière édition par Kariya E. Allontanarsi le Sam 20 Fév - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico Ivaldi
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 06/02/2016
Age : 21
Localisation : Le bar
avatar
The alcohol is the freedom
MessageSujet: Re: [Au Bar] Vivre d'alcool et d'eau de vie {Nico Ivaldi}   Jeu 11 Fév - 11:58

Vivre d'alcool et d'eau de vie

Elle sent la chaleur d'un bras sur son dos. Elle s'abandonne un peu plus dans la stabilité que lui procure le membre, balançant sa tête doucement suivant un rythme connu que d'elle-même. Elle entend un rire aussi mais le solide est plus important. Elle se sent maintenue presque droite dans ce monde de mouvement et la nouveauté est grisante.

"Je m’appelle Kary. Aurais-je l’honneur de connaître votre prénom chère demoiselle ?" lui dit l'homme blond.

Elle se sent bouger sans qu'elle le désire, redressée, ou penchée, ou inclinée? Elle glousse comme une enfant, manque de tomber de son tabouret maintenant que le solide s'en est allé et se raccroche in extremis au bar. Son ami de toujours.

...un petit navire, qui n'avait ja-jamais navigué, chantonne la voix mesquine de Vodka, tandis que Vino volette ici et là, angoissé comme le papa poule qu'il incarne.

Elle se décroche des ombres ambrées qui s'agitent dans sa tête, se secoue un peu et cligne des yeux. Ah, voila! Revoici, son homme!

"Karyyyy." répète-t-elle, appréciant la façon de le 'i' s'étire et s'étend.

Elle sourit et rigole. Elle aime bien ce nom. Alors elle le dit encore une fois. Hoche un peu la tête.

"Moi c'est Nico." lui apprend-elle. "Comme Nicola mais Nico."

Sa remarque la fait éclater de rire et elle doit s’agripper au bar pour que la gravité ne la rattrape pas. Lorsqu'elle se calme enfin c'est pour se balancer d'avant en arrière sur son tabouret, mettant en péril son équilibre précaire.

"Karyyyy." dit-elle encore, regard à moitié fermé comme une petite fille s'endormant au rythme d'une berceuse.

Ses yeux verts sont fixés sur les mèches blondes de l'homme. Elle est comme un insecte attiré par la lumière. Elle tend le bras pour le toucher et effleure quelques mèches qui chatouillent le bout de ses doigts. Elle rit encore une fois, un sourire éclatant déchirant son visage comme un rayon de soleil perçant les nuages.

"C'est tout doux. Tout doux." chantonne-t-elle, un brin innocente, un brin fascinée. "Hmm....Karyyyy, tu es joli!"
Code by Frosty Blue de Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kariya E. Allontanarsi
avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 30/01/2016
avatar

MessageSujet: Re: [Au Bar] Vivre d'alcool et d'eau de vie {Nico Ivaldi}   Sam 20 Fév - 12:35

Un sourcil se releva alors qu’elle répétait son prénom. Enfin, son diminutif… mais il ne donnerait pas son vrai prénom à une inconnue dans un bar… Bon, peut importe les circonstance, il ne donnait pas son prénom. Il était partie pour soupirer, se ravisa alors que ses lèvres s’étirèrent en un léger sourire pour répondre au sien. Elle rit encore. Vraiment, l’alcool est néfaste pour la sentait… Il faudrait peut-être pensé à lui attribuer un chauffeur d’office pour la ramener. Ah, mais peut-être que le patron y avait déjà pensé. Il ne savait pas, il était de l’autre côté du bar, loin de cette personne d’habitude.

Elle se présente, il sourit de nouveau, lui levant son verre comme pour célébrer leur rencontre, murmurant un doux : « Enchanté de vous rencontrer », probablement trop bas pour qu’elle puisse l’entendre. Mais il ne parlait pas très fort habituellement sauf quand il était d’humeur taquine mais là, il n’y avait aucune raison de l’être, la jeune femme tanguait bien assez sans qu’il eut besoin de l’aider.
Nicola donc… C’était un jolie prénom. Il décréta donc qu’il lui allait bien et reposa son visage sur sa main replié, prenant appuie sur le comptoir pour mieux observer sa vis-à-vis.

Elle l’appela de nouveau et il se redressa comme dans un regain d’énergie. Il avançant les bras devant lui, combla un peu le vide entre eux, il avait peur qu’elle ne tombe avec tout ces balancements. Il fronça les sourcils, il ne savait pas vraiment comment agir… et il soupira. C’était quand même un comble pour un médecin.
Il rapprocha son tabouret du sien, passant une nouvelle fois une main dans le dos de la jeune femme, sans la toucher cette fois. Il trouvait impoli de toucher une personne sans permission… sauf quand la situation l’exigeait vraiment. Une chose était sûr, il ne la laisserait pas tomber de son tabouret toutefois.

Les yeux de Nicola sont vert, un jolie vert et il se doute qu’ils doivent être encore plus jolie s’ils n’étaient pas embués par l’alcool. Pourtant, il venait souvent boire dans ce bar et il ne l’avait jamais vu y entrer sobre. Il était un peu curieux de savoir pourquoi à présent. Oui, il ne faisait pas dans les sentiments, il était simplement curieux. Même s’il ne la laisserait pas tomber.
Il ferma les yeux, mauvais réflexe, quand la main de la jeune femme approchèrent son visage avant que ses doigts ne se perdent un peu dans ses mèches blondes. Celles en vrac qu’il ne parvenait jamais à discipliner. Il rouvrit les yeux, un peu surpris du geste mais elle s’était remis à rire… et a sourire aussi. Le plus jolie sourire qu’il lui avait vu depuis qu’il la voyait fréquenter le bar. Maintenant, il était curieux de voir se sourire une fois qu’elle serait sobre… Hum, mais les gens ne buvait pas sans raisons… Il la contempla de nouveau, seul le léger froncement de sourcils trahissait ses questionnements. Il était juste curieux…

Il sursauta légèrement, rougissant malgré lui au compliment. Beaucoup de femme de légères vertus lui avaient dit cela… Et d’autres encore dans certaines circonstances, ce qu’il avait toujours trouvé très drôle mais… pour une raison qu’il ignorait, il trouva cela différent. Peut-être parce que, justement, elle était dans un état second à cause de l’alcool… Ou peut-être parce que l’intonation de la voix de la jeune femme le faisait retourner en arrière, comme quand il était enfant.

- Merci beaucoup.

Il fit un léger sourire, un peu plus sincère même si ses yeux étaient un peu plus lointain. Saisissant tout doucement la main de la jeune femme, il la porta à ses lèvres avant de lui faire un baisemain, la regardant ensuite tout en gardant sa main dans la sienne. Son sourire se fit plus grand, plus amusé également.

- Mais pas autant que vous belle demoiselle.

Il se redressa, restant sur le qui-vive, prêt à la rattraper. Dans un sens, il avait l’impression d’être un marin naviguant sur une mère capricieuse aux tangages plus qu’aléatoire. C’était amusant dans un sens… même si un peu épuisant. Il était en pause à la base…

- Je vous vois souvent ici, vous attendez quelqu’un ?

Quelqu’un qui prendrait soin d’elle et la ramènerait en sécurité. Les rues de Palerme n’était pas des plus calmes une fois la nuit tombé même si le secteur était plutôt tranquille. Mais l’on ne pouvait jamais savoir après tout et la demoiselle lui semblait fragile dans cet état mais, peut-être se trompait-il après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico Ivaldi
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 06/02/2016
Age : 21
Localisation : Le bar
avatar
The alcohol is the freedom
MessageSujet: Re: [Au Bar] Vivre d'alcool et d'eau de vie {Nico Ivaldi}   Sam 20 Fév - 17:44

Vivre d'alcool et d'eau de vie

Sa main se lève et elle l'observe avec une curiosité enfantine, la tête penchée sur le côté et les lèvres entrouvertes. Un baiser-papillon se pose sur ses doigts et s'envole aussitôt. Le chatouillement léger la ravie, alors elle sourit encore un peu, rigole encore une fois.

"Mais pas autant que vous belle demoiselle." lui dit Kary avant que son visage s'éloigne.

La distance soudaine, l'alarme et cause un mouvement brusque vers la figure qui se retire. Elle se reprend aussi vite qu'inconsciemment. Les mots l'ont arrêtés. Belle? Belle. Ce n'est pas un mot pour Nico. D'habitude c'est un mot pour la fleur. La plus belle, la plus rouge, la plus éclatante. Ce n'est pas pour cet arbuste farouche qui tente de conquérir les cieux lointains.

Une poudre rouge colore ses joues. Belle. Oui, belle.

Il est gentil, soupire Cocktail. Nico approuve. Oui. Kary ça rime avec jolie et gentil, se dit-elle gravement. Elle le retiendra.

"Je vous vois souvent ici, vous attendez quelqu’un ?"

Cette nouvelle question l'interpelle et elle fronce un peu les sourcils, tentant de réfléchir à travers l'océan ambrée. Un sourire fend son visage accompagné d'un rire aussi léger qu'un carillon.

"Oui!" s'exclame-t-elle joyeusement avant de se pencher vers lui avec un air de conspirateur, ses yeux brillant d'excitation. "C'est un secret." lui souffle-t-elle. "Mais tu es gentil alors je vais te le dire..."

Elle regarde autour d'elle, les flots malsains lui inspirant de l'inquiétude sans qu'elle sache trop pourquoi. Elle ne voit pas grand chose et en déduit que les autres ne les verront pas de toute façon à travers cette brume. Elle se retourne vers son compagnon et regard pétillant s'exclame:

"J'attends Nico!"

Et puis, elle rit et rit. Tant qu'elle en tourbillonne. Dans sa tête une petite voix plaintive qui ressemble à Vino chuchote: Nico...., d'un air désolé. Quand elle se came enfin son sourire est déchirement et la lueur dans son regard est désespoir.

"Elle a perdue sa jolie fleur et quand elle l'a ramassé....Poum!" elle ponctue l’onomatopée d'un grand levé de bras comme pour mimer une explosion puis ceux-ci s'affaissent soudainement sans énergie. "Plus là." finit-elle d'un air désolé.

Une main de peur étreint son coeur d'enfant et elle tourne un regard inquiet vers Kary. Son adulte. Son solide.

"Mais elle va revenir, pas vrai?" lui demande-t-elle d'une petite voix, yeux écarquillés et lèvres tremblotantes.
Code by Frosty Blue de Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kariya E. Allontanarsi
avatar
Messages : 25
Date d'inscription : 30/01/2016
avatar

MessageSujet: Re: [Au Bar] Vivre d'alcool et d'eau de vie {Nico Ivaldi}   Jeu 28 Avr - 10:54

Il attendit patiemment une réponse à sa question, buvant une gorgée de son verre. La patience était son fort… mais c’était propre à tous ceux de ce monde non ? S’ils n’étaient pas patients, ils se retrouvés soit enfermés, soit sous terre. Hum… C’était vraiment une très bonne boisson. Pourtant, cela ne pouvait le détourner de son compagnon de fortune duquel il ne lui avait laissé échappé aucune expression. Cela l’amusait toujours d’observer les réactions des autres… ou pas… ou pas… Il soupira, la réponse ne se fit pas vraiment attendre. Il sourit et pencha la tête. C’était un secret, donc il fallait faire attention à ce que personne ne l’entende non ? Il se prenait un peu au jeu. Juste un peu. Il était peut-être un peu fatigué. Peut importait, son attention était toute entière sur la jeune femme et les paroles qu’elle prononçait.

Nico ? Il fronça légèrement les sourcils, penchant la tête de l’autre côté, un peu curieux -il fallait l’avouer-. Elle s’appelait elle-même Nico… non ? C’était amusant comme situation si elle attendait une personne s’appelant ainsi également. Un peu cocasse quand même et prompt au quiproquo… mais amusant. Où alors elle s’attendait elle-même… Pouvait-on s’attendre… Hum… Il regarda son propre verre et le reposa sur le comptoir, l’éloignant un peu tout en décrétant qu’il avait assez bu.
Elle riait… Il aimait bien le rire de la jeune femme, il était reposant. C’était comme s’il avait quelque chose de particulier… Ou peut-être n’avait-il simplement pas l’habitude qu’on rit aussi ouvertement en sa compagnie. Bien que l’effet de l’alcool devait y être pour beaucoup sur la jeune femme. Il soupira doucement, elle n’était vraiment pas prudente.

Il fronça les sourcil de nouveau, ne sachant pas vraiment comment interpréter l’explication de Nico. Perdu une fleur… d’accord… mais le « boum ! » le perturbait un peu il devait dire. Que répondre à cela ? La personne qu’elle attendait était-elle tombée ? Ou une explosion ? Il secoua la tête. Tout les citoyen de Palerme n’était pas des tueurs ou des psychopathes en puissance, il devait se calmer.
Plus là… L’air désolé et soudain inquiet de la jeune femme lui fit un pincement au cœur. A cet instant, son interlocutrice semblait vraiment fragile et, malgré lui, il s’inquiéta un peu plus. Il ne devrait pas, s’il fallait, c’était juste les divagation d’une personne fortement éméché. Mais non, il fallait qu’il pense à ce monde qu’il détestait et y voit des sous-entendu horrible et frustrant. Il se maudit silencieusement, tendant les bras vers la jeune femme en ayant peur qu’elle ne tombe sur lui… et qu’ils ne finissent tout les deux au sol.

Il lui fit un petit sourire, un sourire doux et qui se voulait rassurant. Il n’avait vraiment aucune idée de ce qu’elle parlait et encore moins de qui mais là n’était pas vraiment le propos. Alors, tout doucement, il se redressa pour passer les bras autour de sa taille et la serra tout aussi délicatement contre lui, portant ensuite une main dans ses cheveux châtain pour lui caresser avec douceur le sommet de la tête.

- Oui, elle reviendra… ne t’inquiètes pas…

Il respira un peu l’odeur de la jeune femme, une odeur un peu alcoolisé il fallait dire mais cela ne le surprit pas, il sourit seulement, un léger sourire presque invisible.

- Tu n’as pas à t’en faire et, si tu veux, je peux attendre avec toi.

Façon de dire, il aimerait bien que la jeune femme rentre chez elle et décuve un peu… Mais bon, en tant qu’interne, il ne pouvait décemment laisser une jeune demoiselle alcoolisé en danger et peut-être pourrait-il la convaincre d’attendre cette mystérieuse personne chez elle comme ça.

Il se détacha d’elle avec cette même lenteur, gardant toutefois sa main sur sa taille et l’autre au niveau de sa joue. Puis il plongea son regard dans le sien si particulier, un joli mélange de vert.

- Mais il est tard, peut-être que ce serait mieux de l’attendre chez toi ? Elle sera te retrouver ?

Il parlait d’une voix calme, il ne voulait pas la braquer même si rien jusque là n’avait fait qu’il puisse penser que cela pourrait ce produire. Mais il avait vu les méfaits de l’alcool sur les gens… à l’hôpital ou dans se bar… dans la rue parfois… et il savait que les personnes sous son emprise était parfois imprévisible… dangereux… et en danger… Hum, il avait un peu la sensation que ses pensées tournaient un peu en boucle.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico Ivaldi
avatar
Messages : 53
Date d'inscription : 06/02/2016
Age : 21
Localisation : Le bar
avatar
The alcohol is the freedom
MessageSujet: Re: [Au Bar] Vivre d'alcool et d'eau de vie {Nico Ivaldi}   Jeu 28 Avr - 14:08

Vivre d'alcool et d'eau de vie

Une chaleur nait dans son dos et il lui faut un instant pour se rendre compte que la distance qui la sépare de Kary n'est plus. Elle a quitté l'océan déchainé pour un foyer chaleureux et la douceur du moment la ramène à des temps moins froids. Fut une époque, quelqu'un la tenait comme ça. Si nostalgique.

Elle ferme les yeux un instant, sa tête se pose délicatement sur une épaule solide.

"Oui, elle reviendra… ne t’inquiètes pas…"

Les mots sont beaux. Les mots sont rassurants. Les mots sont tendres. Alors elle soupire d'aise, rassurée et ses yeux se plissent, ses lèvres s'écartent encore et encore. Son sourire est radieux et si simplement heureux.

"Tu n’as pas à t’en faire et, si tu veux, je peux attendre avec toi."

Les mots sont pansements sur une plaie béante. Ces mots-là elle les attendais. Et si la voix irritante de Vodka lui clame que ce ne sont que des mensonges 'petite crétine!' et bien elle ne la croira pas, voila.

Kary est gentil. Il lui dit ce qu'elle veut attendre. Il est le navire qui la ramène au rivage.

"Mais il est tard, peut-être que ce serait mieux de l’attendre chez toi ? Elle saura te retrouver ?"

"Oui." souffle-t-elle, si Kary lui demande elle le fera.

Elle ferme les yeux un instant se laisse bercer par le léger balancement.

"Hmm." fait-elle laissant ses lèvres vibrer avec un plaisir enfantin. "Elle saura me retrouver!" chantonne-t-elle gaiement.

Elle se lève. Elle a l'impression qu'il le faut. Puis elle inspire profondément sans trop savoir pourquoi et rouvre les yeux à la volée.

"Je vais te raconter une histoire!" s'exclame-t-elle sans autre préambule.

L'océan a repris ses droits sur les alentours mais pas sur elle. Elle regarde le bar se tordre en vagues et se dissoudre en écume, pendant qu'elle se balance sur ses talons. Elle penche la tête d'un coté ou de l'autre au rythme d'une mélodie qu'elle est la seule à entendre et essaye de se remémorer l'histoire qu'elle voulait lui raconter.

"Non. Ah oui, ah oui!" murmure-t-elle, hochant un peu la tête, puis la secouant. "Alors! Alors, il y avait une princesse!" finit-elle par s'exclamer heureuse d'avoir enfin retrouvé le début de l'histoire. "Une princesse qui vivait avec son prince dans un palais tout doré."
Code by Frosty Blue de Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Au Bar] Vivre d'alcool et d'eau de vie {Nico Ivaldi}   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Au Bar] Vivre d'alcool et d'eau de vie {Nico Ivaldi}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu noies tes chagrins dans l'alcool ? Méfie-toi, ils savent nager. [PV Jennyfer Shepard]
» Il faut vivre.
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» DARLING petit bichon facile à vivre (78) ADOPTE
» 04. Quand l'alcool fait des ravages. || Ashton Kinney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Risveglio :: QG du Staff :: Italia :: Palerme :: Quartiers commerçant-
Sauter vers: