AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Laisse moi t'offrir...[Pv Bianca]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dino Cavallone
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 24/02/2016
avatar
Cheval ailé sexy~
MessageSujet: Laisse moi t'offrir...[Pv Bianca]   Mer 27 Avr - 15:44


   ❝ ...Je ne te verrais jamais comme les autres... ❞With BiancaUne journée débutant comme toutes les autres, mais une journée ou le Boss Cavallone pouvait se permettre de souffler plus que d'accoutumé. Quelque part en lui, il se sentait presque coupable de prendre du bon temps, surtout avec les événements récents, mais il avait tout autant besoin que ses hommes de lâcher prise.

Ne voulant pas faire déplacer 36 personnes pour une simple sortie en ville, il s'était donc contenté de rester au Manoir et de profiter du soleil qui faisait la journée. Dans le jardin de derrière, le blond avait lâché Enzo sur la pelouse et le guettait avec une attention particulière : une petite marre d'eau et la cata serait vite arrivée. S'asseyant donc dans l'herbe, il s'était mis à flâner en appréciant la légère brise sur sa peau.

Mais ses pensées dominaient, en dehors du travail, la conversation qu'il avait eu avec Romario il y a deux semaines de cela, ne cessait de tourner en boucle dans sa tête...

_____________________________

« Je sais que je n'ai pas bien fait Boss, mais je ne pense qu'à votre bien-être. Les lunettes n'avaient pas ce but à la base, en cas de pépin, elles étaient munies d'un émetteur et d'une caméra pour pouvoir situer votre position mais...effectivement elles ont eu une toute autre utilité. »

Dino avait fait des pieds et des mains pour que Romario lui donne une raison valable pour que cela tombe sur Bianca. Et ce qu'il lui avait répondu l'avait laissé sur le cul, sachant pertinemment qu'il ne pouvait avoir que raison.

« Je ne veux pas dire que vous êtes aveugle mais...je vois bien comment vous la regardez et je sais que ce n'est pas parce qu'elle est aveugle que vous la protégez à votre façon. Bianca reste une femme en plus d'être votre gardienne. Elle est belle et vous n'êtes pas indifférent. Je suis désolé d'avoir voulu faire l'intermédiaire, mais j'avais besoin de vous pousser un peu afin de vous faire ouvrir les yeux. »

_____________________________

Et avec du recul, Dino se rendait bien compte que oui, peut-être la voyait-il autrement. Enfin peut-être...surement même. Il était bien le seul à l'avoir vu sous toutes les coutures et avec qui il restait toujours sur le qui vive en mission pour s'assurer que personne ne lui ferait de mal : oh, pas dans le sens ou quelqu'un la tabasserait, de ce côté là il n'avait rien à craindre mais...plus intimement. Ils formaient tous les deux un duo improbable mais efficace, jouant toujours à des jeux de rôles bien définis pour réussir à bien leurs missions et Bianca avait régulièrement le rôle de la femme attirant les hommes dans son lit pour les avoir dans leur plus grande faiblesse...

Il se secoua mentalement. Pourquoi pensait-il toujours à tout ça ? Et que pouvait-elle bien penser ? Il ne l'avait pas revu depuis leur retour du Japon et il devait avouer que cela l'agaçait quelque peu...

« AaAAah ! ENZO ! »

Un bruit affreux l'avait sorti de ses pensées. A être trop tête en l'air, voila que le Cavallone n'avait pas vu les jets d'eaux s'enclencher et avec Enzo en dessous, la tortue s'était mise à grossir et faisait à présent plus de deux mètres de haut, grognant face à sa transformation.

Sortant son fouet, il le fit claquer en l'air pour rappeler la tortue à l'ordre, mais rien n'y fit. Il voulu alors la faire tomber pour la mettre sur le dos, le temps qu'elle rétrécisse, mais sa maladresse légendaire le fit s'enrouler son propre pied, terminant de lui-même...sur le dos...

© 2981 12289 0




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca-Giulia Zadro
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 20/01/2016
avatar
Mafia Onee-san
MessageSujet: Re: Laisse moi t'offrir...[Pv Bianca]   Jeu 28 Avr - 11:55


   ❝ Puis-je être autre chose qu'un soldat, pour toi?With DinoAujourd’hui encore, je me sens… étrange. Je n’aime pas cela. C’est trop… contradictoire avec ma propre nature pour que je puisse l’accepter pleinement. Je n’ai jamais été – de mémoire, en tout cas – aussi peu en accord avec moi-même. Les récents évènements n’ont fait que creuser une chose inédite dans ma poitrine ; telle est l’impression que j’en retire, en tous les cas.

Depuis notre retour du Japon, avec Dino, mon Boss, nous ne nous étions plus revu. Cela faisait déjà deux semaines et j’avais été… congédiée durant ce laps de temps. Moi ? Prendre des vacances ? J’ignorais même le concept de ces choses-là jusqu’à ce que je m’y retrouve confinée, chez moi. Ce fut une véritable tragédie, pour moi, la gardienne, le soldat. Je me retrouvais sans but, sans rien à protéger de mes flammes. Alors, oui, le Nuage est supposé être distant de la famille selon les anciennes écritures, mais moi… Ce n’est pas ainsi que je conçois les choses. Je suis née pour protéger, née pour servir les Cavalonne. Si ma vie doit être prise dans ce processus, qu’il en soit ainsi, je n’aurais aucun regret !

J’aurais même préférée finir dans un lit d’hôpital, je crois, que de rester chez moi. Heureusement, ma mère et mon frère sont venus me tenir compagnie tout du long. Fait rare. Sans doute avaient-ils sentis ma détresse, même loin de moi ? Je ne saurais le dire. Ils m’emmenèrent même en ‘week-end’ près de la mer. Je n’avais plus goûter l’odeur de la brise marine ainsi depuis fort longtemps et force est de constaté que oui, j’ai apprécié malgré tout ce changement d’air inopiné.

Aujourd’hui, cependant, j’avais été autorisée à revenir au manoir Cavalonne, pour mon plus grand bonheur. Enfin, je retrouvais mes fonctions, enfin, je redevenais quelqu’un. Un soupir passa mes lèvres alors que je longeais le chemin serpentant à travers les bois pour parvenir jusqu’au grand bâtiment où j’officiais maintenant depuis presque plus de dix ans. Je le connaissais par cœur. C’était vivifiant.

Parvenue jusqu’à presque pouvoir toucher la porte d’entrée de mes mains, un cri attira soudain mon attention ; un cri que je n’ai su décoder tout de suite mais dont je connaissais le propriétaire. Un timbre de voix pareil n’était en aucun cas possiblement imitable. Dino. Mon Boss était en danger !

Ni une ni deux, je contournais le bâtiment, me reposant sur tous mes sens aiguisés par ma cécité autrefois forcée afin d’arriver rapidement vers l’épicentre du problème. Oh, vu le grondement qui tinte dans l’air, je devine qu’Enzo a encore été exposé à une trop grande quantité d’eau. Je n’ai pas le choix, je dois intervenir. Mes chaînes d’Icare seront des plus utiles dans ce cas de figure.

« Boss ! »

Je m’élance dans les airs, sortant mes armes en les gavant de ma flamme d’expansion. J’avais prévu de bloqué les pattes d’Enzo ensemble afin de l’immobiliser sans lui faire de mal. Le ‘boum’ monstrueux’ suivit du feulement agacé que j’entends bientôt m’indique que j’ai réussi rapidement à mettre mon plan à exécution. Tant mieux, pour une fois, j’ai su faire quelque chose correctement. J’entends l’eau du système d’irrigation qui s’arrête de couler ; quelqu’un dans le manoir a probablement eut la présence d’esprit de l’éteindre. Parfait. Enfin, j’en reviens à ma préoccupation première.

« Boss ? Où êtes-vous, Boss ? »

Car s’il ne faisait pas le moindre son, il était complexe pour moi de savoir où il était…


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dino Cavallone
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 24/02/2016
avatar
Cheval ailé sexy~
MessageSujet: Re: Laisse moi t'offrir...[Pv Bianca]   Ven 29 Avr - 12:06


   ❝ ...Je ne te verrais jamais comme les autres... ❞With BiancaEmpêtré dans son lasso, Dino devenait dingue. Il faisait littéralement un rodéo avec lui-même, tout en voyant Enzo approcher de plus en plus. Bon sang ! Ce qu'il était tête en l'air ! Il ne se souvenait même pas d'avoir entendu l’arrosage automatique s’enclencher ! Soupirant, se concentrant sur ce qui lui nouait les jambes, lorsqu'il entendit le vacarme assourdissant de la tortue tomber à la renverse, il se figea, cherchant à comprendre la scène.

Enzo était bel et bien sur le dos et tout cela était grâce à l'un de ses gardiens, il le savait pertinemment. Cherchant le principal protagoniste du regard, quand ses iris se posèrent sur Bianca, son cœur loupa un battement, mais de l'autre, il était si soulagé de voir que la situation était maitrisé, qu'il crocha dans son fouet et réussi à s'en défaire.

« Boss ? Où êtes-vous, Boss ? »

Un sourire, il s'était alors levé, avant de laisser ses pas crisper sous l'herbe pour lui indiquer sa présence, tout en s'avançant vers elle. Il jeta un regard vers Enzo cinq minutes, pour être sur qu'il ne bougerait pas et pu alors soupirer d'aise.

« Tout va bien Bianca, merci. Je suis vraiment trop maladroit Ahah ! » Il s'était alors présenté en face d'elle, venant lui pincer l'arrête du nez. « Et appelle moi Dino. »

Oui genre, comme ça là, ce n'est plus Boss, ça sera Dino. Bon ce n'était pas la première fois qu'il lui demandait de l'appeler comme ça lorsqu'ils étaient uniquement tous les deux, mais maintenant qu'il comprenait plus ou moins pourquoi il le lui demandait, la situation était toute autre.

« Désolé, à peine rentré tu te retrouves déjà à me sauver. Mais je te rassure, je n'ai pas risqué ma vie ses deux dernières semaines ! »

Il s'était alors mis à rire, rassuré de voir Enzo rétrécir petit à petit en séchant avec les rayons du soleil. Un de ses hommes arriva alors et Dino lui demanda juste de jeter un coup d'oeil à tout ça. Quand il sera tout petit, s'il pouvait le lui ramener. Soupirant, il avait alors pris le bras de Bianca pour l'emmener avec lui dans son bureau.

« Alors tes vacances ? Comment est-ce-que ça s'est passé ?! » Une fois dans son bureau, il la laissa s'installer sur l'un des canapés présent, Dino prenant place en face. « Notre prochaine mission est prévue dans une semaine, sauf si le délai se retrouve amené à changer. On sera tous les deux. » Et bizarrement, tout du moins il savait à présent pourquoi il ressentait ça, cette excitation de bosser avec elle. « J'avais hâte que tu rentres, c'était vide sans toi. »
© 2981 12289 0




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca-Giulia Zadro
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 20/01/2016
avatar
Mafia Onee-san
MessageSujet: Re: Laisse moi t'offrir...[Pv Bianca]   Ven 29 Avr - 13:07

Me voici rassurée, j’entends de nouveau sa voix. L’espace d’un instant, j’ai bien cru qu’il avait été peut-être piétiné par son animal de compagnie devenu si gigantesque tout à coup… C’est un soulagement certain pour moi, la gardienne. Maintenant que j’y pense, c’est la première fois que le stress est monté aussi vite, chez moi, dans ce genre de cas. Ce n’était pas la première fois qu’Enzo devenait fou furieux – loin de là, d’ailleurs… - mais d’ordinaire, je me reposais sur les autres gardiens pour mener à bien l’assistance prodigue à notre Boss vénéré. Encore une incompréhension que j’ajoute à mon tableau mental. Et puis…

« Eh ?! »

Je ne m’étais pas attendu à ce qu’il n’attrape mon bras de la sorte. Je déglutis. Certes, là encore rien de spécialement nouveau. Lors de certaines missions, j’avais déjà eu à lui prendre le bras à l’occasion de bals mondains afin de préserver une couverture de couple ‘classique’. Mais là, c’était différent. Nous n’étions pas en mission. Nous étions… à la maison ? Étrangement, je n’avais jamais réellement considéré le manoir Cavallone ainsi. Je le catégorisais davantage en tant que ‘quartier général’ que réelle maisonnée. De plus, je possédais ma propre demeure, non loin d’ici. Je soupire quelque peu, mal à l’aise dans un sens.

Mais alors que nous pénétrons dans le bureau de mon Boss, je me décide finalement à prendre place dans l’un des fauteuils y siégeant, religieusement droite.

« Mes… Mes vacances furent… agréables… Bos- euh… Din… Dino. Merci de vous en inquiéter. »

Je n’avais pas menti le moins du monde. Seulement, la formulation pour m’adresser à lui ma paraissait être … une bien étrange requête à présent. Mais je ne suis qu’une Gardienne et lui le Ciel qui me gouverne. En ce sens, sa parole fait loi et je me dois d’y plier. Je ne doute pas, cependant, que le temps d’adaptation ne sera pas à négliger pour autant.

« Je me doute que vous n’avez pas été en danger dernièrement, sinon, Romario aurait probablement fait appel à moi. » Je réalise soudain la portée de mes paroles « …Pardon, Boss, ce n’était pas ce que je voulais dire… »

Car on pouvait comprendre tout un tas de choses dans mes propos, comme par exemple que Dino n’était bon qu’à se fourrer dans des ennuis. Ce n’était en rien la vérité. Je me sens stupide tout à coup.

« Quelle… Quelle sera la prochaine mission ? J’avoue être heureuse de ne plus être en congé et je suis très curieuse des modalités de notre prochaine coopération. »

Stricte, simple, précise. Je parle comme j’ai été entraînée à le faire. Je parle comme un soldat. Son soldat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dino Cavallone
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 24/02/2016
avatar
Cheval ailé sexy~
MessageSujet: Re: Laisse moi t'offrir...[Pv Bianca]   Mer 18 Mai - 15:44


   ❝ ...Je ne te verrais jamais comme les autres... ❞With BiancaIl se mit à sourire quand elle l'appela par son prénom. Ça lui faisait du bien et il regrettait presque qu'elle ne puisse pas voir son sourire, chaleureux. Quoi qu'il en soit, il était content que ses vacances se soient bien passées. Et il eut un fou rire lorsqu'elle cru être déplacée. Non, elle avait raison, si Romario ne l'avait pas appelé, c'était que tout s'était bien passé. Il se savait maladroit, il n'y avait pas besoin d'en faire tout un plat, boss ou non.

« Ahah Bianca ! Ne t'en fait pas, tu sais à quel point je suis doué de mes mains. Romario t'aurait surement appelé oui, mais j'ai été sage ! »

Sage comme un enfant, ou presque, il avait juste tenté de faire la cuisine lui même et avait loupé de peu de mettre le feu au manoir, en se levant une nuit suite à un bruit suspect il avait manqué de tomber dans les escaliers...oui, on pouvait dire sage en connaissant le Cavallone. Faisant craquer ses doigts, le blond fut content de l'entendre être ravie d'une mission à venir, cependant les mots qu'elle employait n'étaient que professionnel. Il perdit donc de son sourire, passant à autre chose.

« Coopération. Tu ne vois donc qu'ainsi notre duo ? » Il glissa son pouce sur le dessus de sa main, se demandant s'il devait passer la vitesse supérieure. « Réponds-moi comme si je te demandais un ordre Bianca. Que penses-tu de moi ? Pas sur le plan professionnel, mais personnel. Si je ne suis que ton boss, je pense que cette question ne devrait pas être trop difficile. »

Et rare était les hommes de Dino qui ne savaient pas à quel point il aimait sa famille et qu'il voulait tout faire pour catégoriser chacun à leur juste valeur, pas juste comme des pions. Et lui, pas juste comme un boss. S'il avait toujours poussé Bianca à le traiter comme un ami et que cela n'avait jamais vraiment évolué autre que le contexte du professionnel, d'avoir été poussé à ouvrir les yeux...il craquait un peu.

« Je n'ai pas envie que tu me vois comme ton patron. Avec les années, j'ai eu beau te forcer à m'appeler par mon prénom, rien n'y a jamais fait. Moi je ne te vois pas comme mon homme de main, je te vois comme une amie, comme un bon élément certes, mais aussi comme une femme. Une très belle femme. Et je suis un homme, tu vois donc...aaah... »

Il se pinça alors l'arrête du nez. Comment pouvait-il dire ça ainsi ? Ca faisait tellement pervers, tellement...il se leva alors de son fauteuil pour faire les cents pas. Il se sentait un peu pitoyable pour le coup. Enfin ceci dit, le fond de sa pensée était posée...
© 2981 12289 0




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca-Giulia Zadro
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 20/01/2016
avatar
Mafia Onee-san
MessageSujet: Re: Laisse moi t'offrir...[Pv Bianca]   Mer 15 Juin - 18:05


   ❝ Puis-je être autre chose qu'un soldat, pour toi?With DinoSi je n’avais jamais été une humoriste née, au moins pouvais-je me vanter, dans une moindre mesure, de m’y connaître un peu plus en la matière depuis que j’avais rejoint plus ou moins de force ; ma famille, désormais. Celle à qui je devais allégeance plus que tout au monde. Ceci n’était ni une punition, ni une contrainte, pour moi. Si cela ne tenait qu’à moi, d’ailleurs, j’afficherais toujours aux yeux du monde – à défaut de pouvoir le voir moi-même présentement – à quel point je suis fière d’en faire partie intégrante. Mais ma mère fut stricte à ce sujet. Je me dois d’observer une certaine réserve. Moi qui suis le nuage, je ne dois pas m’imposer dans le ciel. Je dois rester floue, vaguement discernable seulement. C’est ainsi.

Pour autant, je sens un frisson très net parcourir mon épine dorsale lorsque le contact entre la peau de mon Boss, Dino et la mienne est établi plus franchement qu’auparavant. Oh, non, il me redemande d’être proche de lui, de faire comme si j’étais son égale… Hérésie. Je lui serais en tout point inférieure, n’est-ce pas ? C’est ce que mère m’a toujours dit et je dois avouer n’avoir personne d’autre à qui demander conseil.

Malgré tout, mes sentiments sont à mettre de côté. Je dois obéir à cet ordre, je le réalise désormais. Me borner dans ma servitude alors qu’il me demande l’exact contraire ne sera point pour l’aider. Alors, avec une certaine hésitation, j’obtempère. Ma tête se baisse quelque peu, je suis impressionnée d’avoir à employer les termes que je m’apprête à utiliser. Et puis… Les mots de mon Boss restent quelque peu flous, pour moi.

« Je… Je vous... Hum… Je te considère comme un homme proche de la perfection. Voici maintenant dix ans que nous travaillons ensemble et… Je n’ai encore jamais rencontré personne qui soit en mesure de te faire de l’ombre. Tout du moins, pas à mes yeux… »

Il est vrai, également, que je n’ai que très peu prêté attention au reste de l’humanité tant que j’étais auprès du Boss pour le protéger. Mais cela, il n’est guère obligé de le savoir.

« Concernant le fait que je sois une femme… Si j’ai bien compris, vous…. Hum, pardon… Tu désirerais me voir… mariée, c’est bien cela ? Pour que ma descendance puisse protéger la tienne ? »

C’est une logique qui s’applique. Je ne m’attendais simplement pas, dans les faits, à ce que tout advienne si rapidement.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Laisse moi t'offrir...[Pv Bianca]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laisse moi t'offrir...[Pv Bianca]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» Laisse la force te guider [libre]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher
» ❝La vie nous laisse le choix d’en faire un accident ou une aventure. ❞ CALLIE&DONOVAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Risveglio :: QG du Staff :: Italia :: Italie :: Manoir des familles :: Manoir Cavallone-
Sauter vers: